in Eng
Développons ensemble le Canal de Bourgogne !
Livre Blanc des canaux
 Actualité
 
Décembre 2014 - Greeters des Canaux Bourguignons - Suite
 
Depuis ma dernière parution de juin (ci-dessous), il a coulé de l’eau dans le canal, et de la salive dans la bouche des futurs greeters.
Ce projet de tourisme participatif suit son cours, et prend forme. Les dernières journées de formation “Ambassadeur du Canal” ont eu lieu à Pouilly en Auxois et à Auxerre en septembre en présence de greeters du pays Beaunois et de responsables d’offices de tourisme.
Une journée de terrain a aussi été organisée à Beaune fin novembre, avec une quinzaine de personnes, pour un test grandeur nature. Malgré le froid, la magie a opéré, et ils ont tous été emballés par cette expérience, et étaient unanimes “On ne sait pas si ça va susciter des vocations mais on est tous d'accord, il faut qu'on essaie”
 
La prochaine phase qui va m'incomber va être de me rapprocher de Côte d’Or Tourisme, avec les 4 ou 5 greeters prêts à greeter, pour créer ce groupe de “Greeters des Canaux de Bourgogne”. Il existe déjà 3 groupes “Greeters de Dijon”, “Greeters en Pays Beaunois” et “Greeters en Côte de Nuits”.
La communication pourra alors débuter, via les réseaux sociaux, le web et les OT des canaux. Les premiers “clients” ne tarderont pas à arriver. Ce pourra être l’occasion de mini-rencontres entre greeters, qui seront pour les uns des formations, et pour les autres des galops d’essai. Le monde n’est-il pas bien fait ?
 
Autre merveille de la Création: Le 14 juillet.
Traditionnellement prétexte à un repos bien mérité, ce jour pourrait être, pour les futurs greeters, l’occasion de tourner les manivelles des écluses, d’acquérir un peu de vécu sur le canal et ainsi de parfaire sa connaissance. On apprend mieux en faisant.
Cette opération, encore en cours de montage avec VNF, pourrait rentrer dans le cadre d’un programme de formation interne à VNF, du type “Vis mon job”. Elle permettrait aussi à VNF de pouvoir assurer l’ouverture du canal ce jour emblématique. A suivre ...
 
L Richoux
 

Juin 2014 - Le 1er club de "greeters" du canal ?
 
Le canal n'est pas vu par tout le monde comme un monument ou un site touristique à visiter, ni par les touristes, ni par les locaux, ni même quelquefois par les prestataires touristiques.
 
Il n'a d'ailleurs pas été construit pour ça, c'était une “autoroute” à bateaux. Mais le temps et la nature ayant fait leur oeuvre, il faut désormais faire un effort d'imagination certain pour y déceler aujourd'hui les traces d’une infrastructure de transport. Les techniques de construction de l’époque (de mécanique et de maçonnerie) ont un bien joli charme, 200 ans plus tard.
Tous ceux qui s'y intéressent et s'appesantissent un peu sur le sujet, tombent accro. Chacun y découvre un monde inconnu, avec son histoire, ses succès, ses échecs, ses audaces
il faut juste avoir une sensibilité pour ces vieilleries, ou avoir eu la chance de tomber sur un vieux bouquin, ou avoir croisé un éclusier émérite volubile.
Mais rares sont les élus. Nombres de touristes (lointain ou locaux) ratent l’occasion d’être initiés, par manque d’opportunité, par manque de “médiateur” du canal.
Parce que le canal a aujourd’hui besoin de tous les soutiens, nous devons initier, sensibiliser, le plus grand nombre a la valeur historique et patrimoniale du canal.
C'est l’objet d’un futur club de “greeters”: des ambassadeurs volontaires qui désireraient partager leur passion (en anglais to greet = accueillir)
Potentiellement les membres de nos associations pourraient tous devenir des greeters Ce serait même pour eux une excellente occasion de contribuer utilement au dessein de l’assoc à laquelle ils adhèrent. Ils en ont les compétences. Certains peuvent manquer de technique, ou de confiance.
Pour donner ces outils, pour permettre à certains de se “jeter à l’eau”, une formation “ambassadeur des canaux” a été mise en place, avec le Conseil Régional de Bourgogne. 2 journées ont été organisées en Avril, à Auxerre. 7 membres des acn (Odile, Claudine, Dorothé, Andrea, laurent. Philippe et Jean Marc sur une autre session) ont participé, parmi un groupe de 18 personnes (guides, offices de tourisme ..)
La même démarche a été entreprise autour du canal de Bourgogne, à Montbard, avec le même succès (20 personnes).
Une 3ème journée commune (elle rassemblera les futurs ambassadeurs des canaux du Nivernais et de Bourgogne), sera programmée à l’automne. L’objet en sera de jeter les bases du 1er club de greeters des canaux.
 

Mars 2014 - Des ambassadeurs pour notre canal
Vient de naître un nouvel élan sur le Canal de Bourgogne.
Ce sont 18 personnes, d'Offices de Tourisme, de chambres d'hôtes, de prestataires et autres amoureux du canal, qui se sont retrouvées 2 jours en formation à Montbard. Objectif : apprendre et donner envie à chacun de partager son canal, à travers le prisme qui lui convient. Point d'exposé in-extenso de l'histoire du canal, point d'inventaire exhaustif de la faune ou de la flore, plutôt une balade personnelle; laisser s'exprimer une envie de partager ses coups de coeur, ses enigmes .... Ici une belle borne, debout depuis prés de 200 ans qui indique, pour qui sait la lire, que nous sommes à 140 km de la Saône; Là un "bateau-porte", sorte de barrage flottant utile à la maintenance des écluses; Ici une petite maison fièrement différente : l'ancienne maison du maréchal-ferrant qui nous rappelle le halage par les chevaux, ici une écluse fantasmagorique.... Il y a de nombreuses portes pour entrer dans l'univers du canal. A chacun de trouver la sienne, les siennes ...
Ce sont donc 18 personnes qui sont reparties avec un regard nouveau, et des envies de partager leur canal.
Une 3ème journée sera planifiée à l'automne pour mettre en commun les expériences de chacun, et étudier l'opportunité de créer le 1er groupe de "Greeters" sur un canal
A suivre ...
 

Dec 2013
Une idée en vue des élections municipales (mars 2014). Merci Philippe B.
 
Pour les communes riveraines des canaux, on pourrait avoir dans chaque conseil municipal un "homme canal" qui pourrait être le référent pour les institutions, et les assoc des canaux...
ou même une "femme canal" soyons fous  !!!
 

Oct 2013
 
10 mois après le retour de nos canaux bourguignons dans le giron de VNF, voici venir les premières orientations stratégiques.
L'axe Saone-Seine est défini comme axe prioritaire par VNF. Entendez que VNF va s'efforcer d'y développer conjointement fret et plaisance, et assurer un niveau de service susceptible de satisfaire les professionnels. Les canaux retenus pour cet axe de liaison (entre ces 2 bassins de navigation commerciale), sont le canal du Loing, le Briare, le Latéral à la Loire et le canal du Centre. Les écluses vont y être automatisées (déjà 150 de réalisées sur 250).
Cette décision raisonnable laisse de coté le Bourgogne et le Nivernais, "relégués" au titre de canaux touristiques. Même s'il peut se développer une activité spécifique à un bout ou l'autre du canal, on connait les handicaps de nos canaux (Voûtes, échelles d'écluses) qui rendent aujourd'hui complètement utopique le retour du commerce, argument juste capable de verdir un programme électoral. On ne peut qu'être satisfait d'une telle lucidité.
 
Autre note de pragmatisme, nos canaux vont être dragués, avant que l'application de nouvelles normes environnementales ne compliquent encore plus ces opérations. Avec l'expertise des péniches-hôtels, les points noirs vont être effacés, en urgence.
 
Reste qu'il va falloir continuer à faire vivre nos canaux "touristiques". Exit le fret à grande échelle. La plaisance continue de se tasser. Les chiffres (provisoires) de fréquentation de la saison 2013 ne contredisent pas cette tendance, qui perdure depuis les années 90. Même si de place en place, des tronçons donnent des satisfactions, éphémères.
Reste à développer une fréquentation complémentaire, capable de faire vivre, maintenir ou réimplanter des services de base, et maintenir une vie sur nos canaux, et les espaces ruraux qui les entourent.
Ces clientèles ne seront pas sur l'eau*. Ce ne sera donc pas géré par VNF. C'est sans doute davantage l'objet des "contrats de canal". Ne vois-tu rien venir ?
” Je ne vois rien que le soleil qui poudroie, et l’herbe qui verdoie. “
 


Mars 2013
 
Ouverture de la Navigation 2013 - Des signes d'une nouvelle ère sur le canal ?
La date a été respectée cette année, ce qui n'est pas coutume. Des travaux en retard, ou des crues retardent souvent ce coup d'envoi de la saison.
Et beaucoup d'agents VNF, venus de la toute nouvelle organisation territoriale (Montargis, Sens, Briare, Montceau Les Mines, Decize, Dijon, Tonnerre et Corbigny) rassemblés en ce 15 mars 2013 à Migennes pour célébrer l'ouverture de la navigation, fin de chômage d'hiver.
 
Les associations à l'initiative de la manifestation en sont ravies, surtout qu'avec le concours des loueurs (Le Boat, Tourisme Fluvial du Centre, Hapimag et Locaboat), du chantier naval de Simon Evans et de la ville de Migennes, ils ont réussi une bien belle fête. Avec les Offices de Tourisme, des élus locaux, des cadres VNF, ce sont près de 80 personnes qui étaient rassemblées autour du tourisme fluvial. Ca fait plaisir en début de saison de voir sur qui on peut compter.
Notre Bourgogne des canaux, essentiellement rurale, subit les inégalités d'aménagement du territoire, et loin des destinations touristiques de masse, elle intéresse peu les porteurs de (gros) projets privés. Le Conseil Régional, après une phase encourageante, se retire sur la pointe des pieds. Et nos élus locaux motivés par un développement du canal de Bourgogne, peinent à se faire entendre de leurs pairs, et à créer une structure de gouvernance cohérente sur le linéaire (ou une partie).
 
C'est dans ce contexte peu réjouissant, que nous nous sommes tournés vers VNF pour notre 3ème ouverture de la navigation. Bien nous en a pris. Leur engagement a été complet. Bravo
 
Nos espoirs de développement des canaux Bourguignons reposent désormais sur VNF. On compte sur vous !
 

Janvier 2013
 
Programme d'animations 2013
 
- Ouverture de la navigation 16 mars à Migennes (avec les acn)
- Fête des plaisanciers & fête des voisins - 31 mai 2013
- Fête du velo le 1er juin, entre Pouilly en Auxois et Montbard (avec OT Montbard)
- 21 et 22 sept : " Défi VéliBourgogne" Balade à vélo Tonnerre Dijon Tonnerre avec le réseau de location de vélos VéliBourgogne
 



Novembre 2012
 
"La Stratégie régionale de valorisation touristique des canaux ..." vient de sortir ....A télécharger ici
 

Mai 2012
 

Lettre aux candidats aux élections législatives
 
 Les canaux bourguignons sont menacés. Malgré leur inestimable valeur patrimoniale et bien qu'ils constituent un important facteur de développement touristique, décisif pour l'équilibre de l'économie Bourguignonne, nos canaux ballottés, entre Etat et Région, courent le risque de se retrouver orphelins et donc, à terme, de disparaître.
 
  Au fil des années les handicaps s'accumulent et rendent l'avenir incertain :
- Contraintes de sécurité croissantes
- Pression écologiste pour le "débarragement" des rivières
- Envasement progressif, aggravé par les contraintes de traitement des sédiments
- Hausse des coûts d'entretien de la voie d'eau, des berges et ouvrages
- Domanialité complexe
- Disparition progressive, voire programmée, des services publics et privés en zones rurales, dont les transports (desserte des territoires)
- Fermeture des hôtels (mise aux normes)
 
  A l’heure où le tourisme se profile comme un des principaux atouts de notre territoire, une action forte et coordonnée pour sauvegarder les canaux bourguignons est indispensable.
 
 Vous êtes candidat aux prochaines élections législatives. Ce problème ne peut vous laisser indifférent.
 
Nous vous proposons de formuler vos projets via la presse quotidienne régionale
 





Fête du vélo - Sam 2 juin 2012 - Rallye KIR
 
2 Rallyes à vélo convergent vers le château de Nuits sur Armançon :
Un vient de l'Ouest avec le vin blanc, l'autre de l'Est avec du Cassis.
2 druides procèdent à l'élaboration d'un KIR géant devant le château.
Picnic et animations ....
Départs à 9h30 des Offices de Tourisme de Montbard et Tonnerre
 

Février 2012
 
La Région renonce ...
 
Même si on comprend la décision de la Région, on ne peut qu'être un peu amer, tant on y croyait, tant on avait mis d'espérance dans cette nouvelle gouvernance.
Retour dans le giron VNF ? : Quand on voit le résultat des 20 dernières années, on peut être dubitatif à propos de l'engagement de l'entreprise dans le développement du tourisme sur nos canaux.
Les personnels restent sous la tutelle de l'état. Bonne nouvelle pour eux aujourd'hui. Mais il y a fort à craindre que les départs en retraite ne soient pas remplacés, et avec une "érosion" de l'ordre de 5% /an des effectifs, il va rapidement leur devenir difficile d'assurer les missions de base.
Automatisation des écluses ? Avec 189 écluses sur le Bourgogne, il y a fort à parier que les échelles de Marigny et de Pouillenay (40 écluses en 16 km) ne soient pas dans les plans de modernisation. Et avec l'autre point noir que constitue la voûte de Pouilly, on pourrait bientôt ne pouvoir faire l'intégralité du Canal de Bourgogne uniquement à vélo ....
 

Laurent RICHOUX
 


oct 2011
 
Animation des Canaux de Bourgogne
 
L’association “Autour du Canal de Bourgogne” avait initié les fêtes du Canal; Elles se tenaient alternativement sur les 2 départements de l’Yonne et de la Côte d’Or, et étaient organisées en partenariat avec la ville réceptrice de l’événement; Leur format dépendait fortement du tissu associatif local et de l’investissement de la ville hôte.
Un essaimage s’est produit et quelques villes importantes ont maintenu cet événement à leur calendrier annuel d’animation (Migennes, Pouilly ...).
 
Aujourd’hui, à l’heure où la Région Bourgogne met ses canaux au coeur de sa stratégie touristique, nous pensons qu’un programme d’animation complet sur l’année plus axé sur la vie des canaux et de ses acteurs serait plus pertinent. Ce programme serait basé sur 4 temps forts :
- L’ouverture des canaux
- La fête du vélo
- La fête du patrimoine
- La clôture de saison
 


L’ouverture des canaux :
 
Correspond à la fin du chômage d’hiver, inconnu de la plupart des gens, cet événement est parfois médiatisé avec de mauvais papiers dans la presse: Retards de travaux, ouverture décalée, plaintes des loueurs de bateaux ....
 
Ce début de la navigation, jumelée aux bourses d’échange des UDOTSI, pourrait sonner le lancement officiel de la saison touristique. Ce serait un moyen supplémentaire de replacer le “tourisme autour des canaux” au centre de l’offre touristique de chaque territoire.
Peut être à jumeler ponctuellement avec le baptême d'un nouveau bateau? d'une veloroute ? aux 4 coins de la Bourgogne ? au gré des nouveautés ? au gré des travaux effectués durant l’hiver ?
 
L’ ”ouverture de la truite”, qui concerne pourtant moins de monde, est rappelée tous les ans par toute la presse.
 
La fête du vélo :
 
A l’initiative du Comité de Promotion du Vélo, cette fête nationale se tient sur 2 ou 3 jours, fin mai ou début juin de chaque année. Elle fait l’objet d’une communication nationale importante. Elle est relayée par la plupart des clubs quelle que soit leur fédération de rattachement. Ils en profitent pour proposer une animation pour leurs membres les moins pratiquants (famille des compétiteurs), ou aussi quelques fois une opération locale de recrutement pour ces clubs.
 
Nous pensons qu’il y aurait là moyen de faire facilement une animation sur nos veloroutes, et par la même occasion de faire venir à nos canaux une autre population, les véloroutes étant bien adaptées à cette pratique
Il suffirait de coordonner ces initiatives existantes mais disparates, et d’encourager la création d’autres; Ou de faire un “rallye” en relais entre clubs sur le linéaire
voir aussi http://www.slowup.ch/f/idee.html
 
La fête du patrimoine :
 
Depuis bientôt 30 ans, les Journées Européennes du Patrimoine sont devenues un rendez-vous incontournable. Pour nombre de français, ces journées sont associées à une image d’ouverture exceptionnelle de lieux secrets.
Construits aux 18 et 19e siècles, nos canaux sont témoins vivants de la grandeur des siècles derniers. Ils rassemblent des montagnes d'astuces, témoignent d’un grand savoir faire, font preuve de l’audace des acteurs de la révolution industrielle, et retracent un siècle de l’histoire des transports. Ils ont leur pleine place dans un événement célébrant le patrimoine.
D’autant plus que nous devons rappeler que ces canaux ne sont pas “naturels”.  En effet, nombres de riverains pensent qu’ils ont toujours été là, et font parfois à peine la différence avec la rivière proche, ou avec le bief d’un moulin. Il faut dire que certains aménagements ont été particulièrement bien digérés par la Nature.
Donc, encore plus que pour un château ou une abbaye, nous devons être présents, raconter l‘histoire de nos canaux, pour que les Bourguignons prennent toute la dimension de ce patrimoine.
Nous devons en nous appuyant sur les acteurs locaux (OT, guides de pays, associations scientifiques …) bâtir un programme de visites, des circuits guidés de découverte, dans chaque ville et chaque village riverain du canal.
Outre le fait d’initier les visiteurs au monde des canaux, le montage ces visites aura aussi pour effet de sauvegarder les données éparses, et peut être de faire des organisateurs de ces visites, des ambassadeurs de nos canaux.
 
La clôture de saison :
 
Comme il est de tradition dans le milieu des vignerons avec la peulée, (poêlée, paulée ..), ou avec le “chien de moisson” chez les agriculteurs, il me semble qu’une fête de clôture serait la bienvenue. C’était une “obligation” du maître de réunir ses ouvriers et sa famille, pour célébrer la fin de la récolte, pour couronner la satisfaction d’avoir mené à bien le travail (et gommer certaines tensions qui auraient pu apparaître dans l’urgence de la tâche).
Sans idéaliser a outrances les relations des acteurs du tourisme “fluvial” au sens large, tous indépendants, quelquefois même en concurrence, il y aurait peut être là un moyen de renforcer d’initier d’autres contacts, et ainsi favoriser la mise en réseau.
 

Avec ce programme à 4 phases, nous balayons l’ensemble de la saison, en impliquant à chaque fois des acteurs différents.
Nous souhaitons au maximum que le public puisse participer, être acteur de ces événements.
Ce programme est duplicable sur tous les canaux de la Région.
il permet d’afficher une unité régionale, tout en laissant vivre les événements existants (différentes fêtes de port, rallye des ACN, défi du nivernais, fantastique picnic   …)
Search
Bureau
L'Entente des canaux ...
Contact
Comptes rendus
Nous soutenir ...
Un projet sur une maison éclusière ?
Contactez la Subdivision Navigation de Dijon (Voies Navigables de France) 16 avenue Jean Jaurès, 21000 Dijon (03 80 53 16 30)
Statuts
Le Canal aujourd'hui
Devenir éclusier ?
Contactez la Subdivision Navigation de Dijon (Voies Navigables de France) 16 avenue Jean Jaurès, 21000 Dijon (03 80 53 16 30)
L'histoire
Association de promotion et d'animation du Canal de Bourgogne et de ses alentours
EV6 septentrionale
Une alternative intéressante
Carte du Canal
Photos L Richoux   -   Dernière MAJ 11 Mai 2012